Accueil > presse > Votons ensemble contre la dangereuse initiative sur l’immigration de masse, contre l’attaque du régime du délai et pour une bonne infrastructure ferroviaire !

Votons ensemble contre la dangereuse initiative sur l’immigration de masse, contre l’attaque du régime du délai et pour une bonne infrastructure ferroviaire !

Message personnel de Philipp Müller
 
Chers membres et sympathisants,
 
Le 9 février prochain, nous voterons sur trois objets fédéraux : l’initiative contre l’immigration de masse, l’initiative « financer de l’avortement est une affaire privée » et FAIF. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux, c’est-à-dire le groupe parlementaire, l’Assemblée des délégués ainsi que la conférence des présidents de parti disent clairement NON à l’initiative contre l’immigration de masse, NON à l’initiative sur le financement de l’avortement et OUI à FAIF.
 
Avec son initiative populaire „contre l’immigration de masse », l’UDC veut réinstaurer le système des contingents en matière d’immigration. Tous les accords qui ne sont pas compatibles avec cette initiative devront être améliorés dans un délai de trois ans, sous peine d’être annulés automatiquement. La libre circulation des personnes, l’un des piliers centraux de la voie bilatérale, en fait partie. Ne remettons pas en jeu nos relations avec l’Union européenne, notre partenaire économique le plus important ! Un emploi sur trois dépend du commerce avec l’UE, et un franc sur deux est gagné grâce à ce même commerce. C’est la raison pour laquelle nos entreprises comptent sur des relations stables et un marché aussi ouvert que possible. En cas d’acceptation de l’initiative, il appartiendrait à un organisme fédéral de fixer les contingents désirés. Cela reviendrait à créer une montagne de bureaucratie et doter une autorité d’un pouvoir inutile. Dès lors des fonctionnaires décideraient quelles entreprises nécessitent combien de travailleurs. La politique du personnel serait ainsi une loterie pour les entreprises, qui sont bien souvent dépendantes de la main-d’œuvre étrangère. Pour toutes ces raisons, le PLR recommande de rejeter massivement cette initiative nuisible, par 277 voix contre 4 lors de l’Assemblée des délégués !
 
Un comité composé des cercles chrétiens-conservateurs prévoit de supprimer l’avortement du catalogue de base de l’assurance-maladie. Cette initiative constitue une attaque claire contre le régime du délai, alors que la question du financement faisait partie intégrante du référendum, qui a été accepté à plus de 72 pourcents en juin 2002. L’argument des coûts est un argument factice, puisqu’il ne représente que 0,03 pourcent des coûts de la santé. Pire encore, les initiants tentent d’imposer leurs croyances morales avec cette initiative comme prétexte. Pourtant, le nombre d’avortements en Suisse est déjà l’un des plus bas d’Europe. L’initiative s’avèrerait donc problématique pour les femmes concernées, qui seraient poussées à utiliser davantage de pilules abortives douteuses, à recourir à internet ou à des médecins étrangers sous-qualifiés afin de réaliser de telles opérations. Cela pourrait conduire à des complications dangereuses, c’est pourquoi le Conseil fédéral, le Conseil national et le Conseil des Etats se sont prononcés à l’unanimité contre cette initiative. Nous vous invitons à en faire autant, et à voter NON !
 
La progression de la mobilité de la population mène à une utilisation accrue de la route et du rail. FAIF assure le financement et le développement de l’infrastructure ferroviaire. Grâce à cette mesure, d’importants projets pourront voir le jour : les grands axes seront désengorgés, les quais agrandis et la capacité augmentée grâce à de nouvelles lignes. Cela conduira à une meilleure connexion entre les différentes régions du pays. Un réseau ferroviaire performant décharge également la route, car voyager en train sera désormais plus agréable. Le PLR s’engage donc afin qu’un tel instrument soit créé pour la mobilité. A cet effet, une intervention parlementaire pour la création d’un fonds pour les routes nationales a déjà été présentée. Grâce à ces deux mesures, il sera possible de créer les meilleures conditions possibles, tant pour l’avenir de l’infrastructure ferroviaire que pour celui de la route. Par 150 voix contre 8, l’Assemblée des délégués du PLR a clairement montré son soutien à FAIF, afin que l’expansion, l’entretien et l’exploitation de l’infrastructure ferroviaire soient garantis. Dès lors, Oui à FAIF !
 
Aidez-nous à poursuivre la voie bilatérale, à contrer l’attaque contre le régime du délai, et à garantir le financement de l’infrastructure ferroviaire. Chaque voix compte : NON à l’initiative contre l’immigration de masse, NON à l’initiative sur le financement de l’avortement et OUI à FAIF – par amour de la Suisse.
 
 
Avec mes salutations libérales-radicales
votre président
 
Philipp Müller

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :