Élections 2020

Le PLR prend les devants.

Traditionnellement, la Fête du Vin marque le début de la campagne électorale pour les Municipales de fin d’année. Rien de tel en 2020: pas de Fête du Vin; la pandémie bouleverse les habitudes et les traditions. Avant tout le monde, le Parti Libéral Radical de La Neuveville (PLR) se jette à l’eau …

André Kurth pour la mairie, un trio composé du même André Kurth, d’Alain Binggeli (sortant) et de Roberto Bernasconi (nouveau) pour le Conseil Municipal ainsi qu’une liste étoffée d’anciens et de nouveaux pour le Conseil Général: les libéraux-radicaux en veulent et le font savoir ! La Neuveville leur tient à cœur et ils s’engagent avec une vision claire et pragmatique des défis qui attendent la Commune pour les années à venir.

Mairie

On ne présente plus André Kurth. Enfant de La Neuveville, chef des Finances depuis peu, cadre dans le secteur pharmaceutique, il est aussi à l’origine des bons Oouh qui en période de pandémie ont permis d’injecter 300’000 francs dans le tissu économique local durement touché. Un esprit clair, une volonté de dialogue, une vision tempérée
de la vie communale au service de tous.

Conseil Municipal

Ancien président du Conseil général, actuellement Municipal en charge de l’énergie et de l’équipement, Alain Binggeli brigue un second mandat avec deux objectifs prioritaires: le chauffage à distance pour la Vieille Ville et la réalisation d’une centrale photo-voltaïque dans l’ancienne carrière qui domine la cité: 4000 mètres carrés d’énergie propre; un investissement rentable à moyen terme qui, s’il n’est pas effectué par la commune, le sera certainement par des privés…
Roberto Bernasconi est nouveau sur la liste mais pas en politique. Ancien journaliste de la TSR dans cette région qu’il connaît comme sa poche, il a toujours oeuvré en arrière-plan et suivi de près les évolutions de la politique locale.
Entrepreneur indépendant, il a à coeur de défendre l’économie locale et de faciliter,tant que faire se peut, le maintien des PME et des commerces de proximité ainsi que de renforcer l’attractivité touristique de la région. « Chez nous c’est beau, mais il faut le faire savoir! »

De gauche à droite: Roberto Bernasconi, Alain Binggeli et André Kurth

Conseil Général

17 candidates et candidats, expérimentés ou néophytes, une moyenne d’âge de 44 ans et des compétences variées et éclectiques: la liste PLR a fière allure. Autant d’esprits libres et responsables, prêts à s’engager pour leur cité et son développement aussi harmonieux que durable.

Sortants: Luca Longo, Andrey Odyle, Maryse Mueller, Martin Daepp, André Gorgé et Luc Burkhalter.

Nouveaux: Cédric Junod, Colin Threuthardt, Anne Honsberger, Mueller Daniel, Niederer Julien, Karin Aeschlimann-Blaser Matthieu Cochet, Djelel Juillerat, Fabian Teutsch, Ralph Bourquin et Claude Huebscher.

Parti de la liberté d’entreprendre et de la responsabilité individuelle, le PLR se réjouit d’obtenir l’appui de la population neuvevilloise pour, de concert avec les autres formations politiques locales, faire de La Neuveville ce petit bijou où l’on se sent bien et où il fait bon vivre.