Pas de fusion pour le district

La Neuveville renonce au projet de fusion des communes. Une décision qui va obliger les autres communes du District à revoir leurs positions. Réactions.

«Deux membres de chaque parti politique et moi-même nous nous sommes réunis et avons décidé de renoncer à la fusion. Par contre, nous souhaitons collaborer au maximum avec le Plateau. Ce serait bien qu’ils fusionnent à quatre, annonce Roland Matti, maire de La Neuveville, avant d’ajouter: au fil des collaborations et des années, la fusion semblera un jour évidente avec le Plateau.»
La décision communale s’explique en premier lieu à cause de la quotité d’impôt plus basse à La Neuveville (1,64) que dans les communes de Lamboing, Prêles et Diesse. En deuxième lieu, le maire invoque le fonctionnement politique qui diffère entre le Haut et le Bas. «A La Neuveville, nous sommes plus politisés. Nous fonctionnons avec un Conseil général alors que les autres communes ont un Conseil communal.»

Article complet sous :

http://www.journaldujura.ch/Nouvelles_en_ligne/R_eegion/59434